Accueil > Du côté des CDI/Lycée

Du côté des CDI/Lycée

Découvrez notre sélection de romans et d'albums documentaires du premier semestre 2022, aux Éditions Gallimard Jeunesse et Gallimard.

Littérature

Aux Éditions Gallimard Jeunesse

  • En format poche

 

Demandez-leur la lune de Isabelle Pandazopoulos (Pôle Fiction)

Quatre ados en difficulté découvrent le pouvoir des mots: un cri d'espoir et un torrent d'émotions.

Pour Lilou, Samantha, Bastien et Farouk, le passage en seconde générale vient d'être refusé. Dans un de ces coins de France où même Internet ne passe pas, de quel avenir peuvent-ils rêver? C'est alors qu'Agathe Fortin croise leur route. Jeune prof de français passionnée, elle propose de les préparer à un concours d'éloquence. C'est la première fois que quelqu'un croit en eux.
«Il faut parfois lutter pour faire entendre sa voix. Et il faut surtout avoir en face de soi quelqu'un qui soit là pour pour écouter et pour répondre. C'est toute la puissance de la parole quand elle est partagée, un bien commun, précieux, à l'école ou ailleurs.» Isabelle Pandazopoulos.

En savoir plus

     
 

20 pieds sous terrede Charlotte Erlih (Pôle Fiction)

Une enquête souterraine dans le dédale du métro parisien et le monde clandestin du graff.

Quand elle apprend la mort de son frère Théo électrocuté par les rails du métro parisien, Manon, submergée par le chagrin, se refuse à admettre la simple thèse de l’accident. Contre ses parents, contre la police qui souhaite clore le dossier, Manon cherche à comprendre et se lance sur les traces des dernières personnes à l'avoir vu vivant. Cette quête brûlante la mènera dans le monde des graffeurs. Avec, au bout du tunnel, l’espoir d’une réponse à une question obsédante : qui était vraiment Théo?

En savoir plus

  • En grand format

 

Bienvenue dans l'anthropocène - Chroniques sensibles des choses humaines de John Green (Grand format littérature)

L'auteur de Nos étoiles contraires étudie avec humour les paradoxes de la condition humaine: une voix émouvante, percutante et inspirante.

Bienvenue dans l'Anthropocène, l'époque géologique actuelle, qui est caractérisée par l'impact considérable des humains sur la planète. La grotte de Lascaux, notre capacité d'émerveillement, Mario Kart, les couchers de soleil... John Green explore notre monde humano-centré à travers 44 chroniques aussi personnelles qu'universelles !

En savoir plus

     
 

Les Longueurs de Claire Castillon (Scripto)

Dans la tête d'une enfant sous l'emprise d'un pédophile: un roman vertigineux et cru, porté par le talent magistral de Claire Castillon.

«Tu es fermée comme une outre, me dit maman. Toute floue, Lili. Et puis fuyante. Il se passe quelque chose, dis-moi. On t'a fait un sale coup? Je peux t'aider? Je te dépose au collège?» Outre noire. Peinture. Soulages. Cours d'art plastique avec Mme Peynat en salle 2B. Concentre-toi, Lili. Trouve la solution. Il y a toujours une voie de réchappe. Les mamans savent, à peu près. D'instinct, elles devinent. À peu près. La mienne sait que dans sa fille quelque chose ne marche plus.

En savoir plus

     
 

Est-ce que tu sais ou est-ce que tu crois ? de Camille Riquier et Quentin Duckit (Philophile)

Le conflit qui oppose la raison et la foi est une querelle ancienne, et c’est la raison qui l’a emporté au fil du temps. Mais avons-nous réellement cessé de croire ? Comment distinguer ce que l’on sait de ce que l’on croit ? Et que faire d’Internet, où règne l’opinion ? Aujourd’hui, si l’on sait beaucoup de choses, trop peut-être, ce qui nous fait défaut, ce sont les croyances, ne serait-ce que pour croire en ce que l’on sait. Dans un monde qui nous laisse privés de vérité, mais toujours en quête de sens, ne faudrait- il pas reconsidérer l’acte de croire pour ouvrir des possibles ?

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

Qu'est-ce qui fait mon genre ? d'Aïda N'Diaye et Léa Murawiec (Philophile)

Penser le genre pour libérer la société des normes aliénantes

Différencier le sexe, qui relève du biologique, et le genre, qui est une construction sociale et culturelle, soulève de nombreuses questions. Comment faire la part des choses entre ce qui est inné et ce qui est acquis ? Comment le genre se construit-il et quelles relations de domination produit-il dans l’espace social ? Quel rôle jouent les images (publicité, cinéma) dans la manière dont chacun se représente et met en scène son propre genre ? Si les combats pour les droits des femmes et l’égalité entre les genres restent fragiles et menacés, d’autres modèles émergent, qui libèrent la société des normes qui souvent nous aliènent...

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

Aux Éditions Gallimard

  • En format poche

 

La famille Martin de David Foenkinos (Folio)

« C’est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit : tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre. »

En mal d’inspiration, un écrivain renommé laisse le hasard lui dicter le sujet de son nouveau roman. Il fait ainsi la rencontre des membres de la famille Martin, dont chacun espère devenir un personnage du livre. Mais la présence de l’écrivain dans leur quotidien perturbe le cours des choses.
Lui qui s’imaginait maître du jeu se retrouve empêtré dans les fils qu’il croyait tirer…

En savoir plus

     
 

Chien Blanc de Romain Gary (Folio+Lycée)

Los Angeles, 1968 : Romain Gary et son épouse Jean Seberg recueillent un chien qui se révèle terriblement humanisé. En proie au racisme inculqué par ses maîtres, il se métamorphose en bête furieuse à la vue d’un Noir. Pourra-t-il être rééduqué ? Gary nous offre un puissant plaidoyer contre le racisme, contre tous les racismes (Blancs / Noirs, homme / animal), et un portrait sans concession d’une Amérique bouleversée par la lutte pour les droits civiques.

Un dossier et des analyses de textes accompagnent cette édition.

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

Pays perdu de Pierre Josse (Folio)

« Voilà ce qu’il avait à dire de si difficile, dans le chemin creux couronné d’épines : qu’il n’avait pas été le fils, mais le chauffeur de sa mère. Et je soupçonne qu’à cause de cela, il buta toute sa vie sur les mots. Un chauffeur ne parle pas. Beaucoup de ses colères s’effondraient ainsi très vite, leur fragile charpente verbale cédant tout de suite, sous le poids de la plus légère émotion. »

Pays perdu raconte la beauté et la rudesse de la vie d’un village d’Auvergne, marquée par des secrets et des relations humaines aussi brutales que profondes.

En savoir plus

     
 

Une belle journée d'Henry Céard (Folio classique)

Une femme qui s'ennuie en ménage se laisse séduire par son voisin de palier. Ensemble, ils passent tout un dimanche : promenade à la campagne, déjeuner au restaurant, badinage... Céderont-ils à la tentation ? Tout semblait l'annoncer, jusqu'à ce que l'ennui les saisisse. Auront-ils même la force d'aller jusqu'à l'adultère ? La belle journée pourrait bien signer la fin des illusions...

Paru en 1881, un an après la mort de Flaubert, Une belle journée réinterprète Madame Bovary, en racontant la même histoire, celle d'une impossible vie meilleure. Disciple de Flaubert et de Zola, Henry Céard (1851-1924) exprime un pessimisme typiquement fin-de-siècle : le mariage heureux n'existe pas, tout amour véritable semble impossible, les relations entre hommes et femmes sont placées sous le signe de la déception et d'un sentiment de vide. L'histoire littéraire a retenu Henry Céard comme un « petit naturaliste », et l'a occulté au profit de ses contemporains, Maupassant ou Huysmans. Il n'a pourtant rien à leur envier. Maniant à la perfection une écriture nerveuse, alliée à un humour désabusé, il dissèque l'anatomie du couple au scalpel.
Drôle et désespéré, ce roman sorti de l'oubli est un petit chef-d'œuvre à redécouvrir.

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

Les roses fauves de Carole Martinez (Folio)

« Alors que les roses s’attardent, énormes dans la lumière rasante, le doute la saisit pour la première fois. Et si, à force de se dire heureuse, elle était passée à côté du bonheur… »
D’origine andalouse, Lola mène en Bretagne une vie solitaire et sans éclat. Dans sa chambre, face au lit où elle s’interdit de rêver, trône une armoire pleine de cœurs en tissus. Ils renferment les secrets rédigés par ses aïeules avant de mourir. Cette vieille coutume espagnole défend cependant à l’héritière de les ouvrir. Jusqu’au jour où l’un des cœurs se déchire…

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

Le Sanctuaire de Laurine Roux (Folio)

« Chaque matin je me lève à l’aube, quand les brumes de la vallée trempent le pied de la montagne. La veille, Maman a allongé le fond de soupe laissé sur le poêle ; j’en remplis une gourde, puis me barbouille le visage de cendres et décroche mon arc. Avant de sortir, je pose un baiser sur son front. Des notes d’amande et de reine-des-prés s’échappent de ses cheveux. »
Gemma, sa sœur et leurs parents ont trouvé refuge dans un chalet de montagne isolé. La famille vit depuis des années à l’abri d’un virus qui a décimé la quasi-totalité de l’humanité. Gemma, née et élevée dans ce « Sanctuaire », obéit aux lois imposées par son père. Elle a apprivoisé chaque recoin de son territoire, devenant une chasseuse hors pair. Mais ces frontières imposées commencent à devenir trop étroites pour l’adolescente…

Lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire 2021

En savoir plus

     
 

Les funambules de Mohammed Aïssaoui (Folio)

« À quel moment le funambule ne tient plus sur le fil ténu de la vie et bascule ? »
Le narrateur, arrivé en France à neuf ans avec sa mère illettrée, est lui-même un funambule. À trente-quatre ans, il écrit sur la vie des autres, cerne leurs failles, mais évite les siennes : la pauvreté de son enfance, l’absence de son père, la disparition de Nadia, son amour de jeunesse.
C’est en partant à sa recherche qu’il découvre en profondeur le monde associatif. Les bénévoles qu’il rencontre se confient, disent ce qui les pousse à tendre la main, à prendre soin des plus démunis. Ces héros de l’ombre, qui font tourner le monde, aideront le narrateur à aller à la rencontre de lui-même.

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

Lettres d'une Péruvienne de Françoise de Graffigny (Folio classique)

Arrachée à son Pérou natal, une jeune Inca est ramenée de force en France. Un officier amoureux d’elle la prend son sous aile et tente d’en faire une jeune Française. A son fiancé resté au Pérou, Zilia raconte sa découverte de la France, tout en se languissant de leurs retrouvailles. Peu à peu, elle parvient à retourner à son profit tous ses handicaps : le déracinement, la différence de langue et de culture, le manque d’autonomie. En autodidacte, grâce à la lecture et à l’observation, elle s’instruit. Elle ne choisit ni l’assimilation ni l’oubli des origines, mais une troisième voie, synthèse d’ici et d’ailleurs.
Dans ce roman d’amour par lettres, Françoise de Graffigny fait le récit de l’émancipation progressive d’une femme qui refuse d’être asservie à un protecteur ou un amant. Paru en 1747, l’ouvrage rencontre un extraordinaire succès dans toute l’Europe, déclenchant une véritable mode « à la Péruvienne ». Il est l’un des premiers bestsellers de la littérature française, et l’un des premiers manifestes pour l’indépendance des femmes.
Précurseure du droit à la différence, féministe avant l’heure, déjà critique de l’appropriation culturelle : telle est Françoise de Graffigny, dont il convient de redécouvrir le magnifique roman.

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

Liv Maria de Julia Kerninon (Folio)

« D’une certaine façon, la distance n’était plus la question, où qu’elle vive à la surface de la Terre, elle ne pourrait échapper au rayonnement du passé, aux conséquences de ses actes. »
Née sur une petite île bretonne, Liv Maria grandit au milieu des livres. À dix-sept ans, elle est envoyée à Berlin où, le temps d’un été, elle fait une rencontre qui bouleversera le cours de son existence. Éprise de liberté, elle deviendra tour à tour une amoureuse, une aventurière, une libraire, une mère, et connaîtra mille vies. Mais laquelle est véritablement la sienne ?
Julia Kerninon brosse le portrait éblouissant d’une femme qui, malgré un secret inavouable, cherchera sans cesse à réécrire son histoire.

Finaliste du Prix des Libraires 2021 - 2e du Palmarès Livres Hebdo des libraires 2020 - Sélection prix de Flore 2020 - Sélection prix Wepler 2020

En savoir plus

     
 

Ourika de Claire de Duras (Folio+Lycée)

Sauvée de l’esclavage, Ourika est accueillie dans une famille de l’aristocratie française, où elle croit être pleinement intégrée. Mais, arrivée à l’âge de femme, la voilà condamnée au célibat, parce qu’elle est noire. Parviendra-t-elle à se faire une place dans une société si rigide ? Classique et romantique à la fois, lyrique et social, Ourika est un roman audacieux qui raconte la difficulté d’être un outsider en société.

Un dossier et des analyses de texte accompagnent cette édition
En savoir plus

     
 

«Cher Monsieur Germain, ...». Lettres et extraits d'Albert Camus (Folio 2 €)

19 novembre 1957, Cher Monsieur Germain, J’ai laissé s’éteindre un peu le bruit qui m’a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler un peu de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n’ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j’ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé. (…) Je vous embrasse, de toutes mes forces. Albert Camus

Alors qu’il vient de recevoir le prix Nobel de littérature, Albert Camus écrit à son ancien instituteur à Alger, celui sans qui « rien de tout cela ne serait arrivé », toute sa reconnaissance. L’ensemble de la correspondance entre les deux hommes et un extrait du Premier homme où apparaît le personnage de l’instituteur M. Bernard sont ici réunis. Une édition en forme d’hommage à ce lien magnifique de gratitude et de tendresse.

En savoir plus

     
 

La grande traversée de l’Ouest en bus et autres textes beat de Jack Kerouac (Folio 2 €)

« Épuisant ou pas, il n’y a pas de meilleur moyen de voir l’Ouest que de prendre un bon vieux bus et de foncer à toute allure sur de bonnes routes pour arriver dans toutes sortes de villes grandes et petites où vous pouvez descendre et parfois marcher pendant une heure entière, voir le monde et revenir au bus pour repartir. Quand j’ai acheté mon billet de San Francisco à New York en passant par le Nord-Ouest sur la côte Pacifique, le préposé a cru que j’étais fou. Je prenais le chemin du retour en traversant le continent avec mes dix sandwiches et un ou deux dollars en poche. »

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

La Peau de chagrin- BAC 2023 d'Honoré de Balzac (Folio+Lycée)

Ruiné et au bord du suicide, le jeune Raphaël de Valentin acquiert un objet magique capable d’exaucer tous les vœux, mais au prix de l’espérance de vie. Il devient immensément riche, connaît les succès mondains, obtient l’amour… avant d’être forcé à vivre en reclus pour ralentir son vieillissement prématuré, rongé par le remords de n’avoir rien fait du pouvoir extraordinaire qui lui était donné. Mi-fantastique, mi-réaliste, voici l’extraordinaire roman du débordement des désirs, qui consument la vie.

Un dossier de préparation au bac de français accompagne cette édition.

En savoir plus

     
 

Manon Lescaut de l'Abbé Prévost (Folio+Lycée)

Tout commence par une rencontre. Un simple regard. Et le chevalier Des Grieux tombe amoureux de Manon Lescaut. Malgré les séparations, les obstacles, les ennemis, leurs destins sont profondément liés. Mais que reste-il de l’amour quand les normes sociales s’y opposent ? Pour survivre, le couple devra se vendre, voler, tuer. Subvertir les codes d’une époque qui les rejette, à la recherche du bonheur et d’une nouvelle morale : celle de l’amour. En 1731, l’abbé Prévost met en scène un couple d’amants maudits, qui deviendra mythique.

Un dossier de preparation au bac de français accompagne cette édition.

En savoir plus

     
 

Kibogo est monté au ciel de Scholastique Mukasonga (Folio)

De Kibogo, le fils du roi, ou du Yézu des missionnaires, lequel des deux est monté au ciel ? Qui a fait revenir la pluie, sauvant ainsi son peuple de la sécheresse et de la famine ? Est-ce Maria de la chapelle ou la prêtresse de Kibogo qui a dansé sur la crête de la montagne au-dessus du gouffre ?

Au Rwanda, colonisation et évangélisation avaient partie liée. En 1931, la destitution du roi Musinga qui refusait le baptême entraîna la conversion massive de la population. Souvent, ces baptêmes à la chaîne, pour beaucoup opportunistes, aboutirent à un syncrétisme qui constituait une forme de résistance. Est-ce qu’il fallait croire aux contes que prêchent les pères blancs à longue barbe ou à ceux que raconte votre mère, chaque soir, à la veillée, jusqu’à ce que le foyer ne soit plus que braises rougeoyantes ? Dans ces histoires miraculeuses, la satire se mêle d’humour et de merveilleux : un immense plaisir de lecture.

En savoir plus

     
 

Le parfum des fleurs la nuit de Leïla Slimani (Folio)

Un récit intime dans lequel Leïla Slimani raconte, avec délicatesse, ses racines, son père, jadis emprisonné à tort, l’écriture et l’inspiration.

Comme un écrivain qui pense que « toute audace véritable vient de l’intérieur », Leïla Slimani n’aime pas sortir de chez elle, et préfère la solitude à la distraction. Pourquoi alors accepter cette proposition d’une nuit blanche à la Pointe de la Douane, à Venise, dans les collections d’art de la Fondation Pinault, qui ne lui parlent guère ? Autour de cette « impossibilité » d’un livre, avec un art subtil de digresser dans la nuit vénitienne, Leila Slimani nous parle d’elle, de l’enfermement, du mouvement, du voyage, de l’intimité, de l’identité, de l’entre-deux, entre Orient et Occident, où elle navigue et chaloupe, comme Venise à la Pointe de la Douane. Une confession discrète, pudique, toujours à sa juste place : « Écrire, c’est jouer avec le silence, c’est dire, de manière détournée, des secrets indicibles dans la vie réelle ».

En savoir plus

     
 

Comédies françaises d' Éric Reinhardt (Folio)

Fasciné par les arcanes du réel, Dimitri, jeune reporter de vingt-sept ans, mène sa vie comme ses missions : en permanence à la recherche de rencontres et d’instants qu’il voudrait décisifs. Un jour, il se lance dans une enquête sur la naissance d’Internet, intrigué qu’un ingénieur français, inventeur du système de transmission de données qui est à la base de la révolution numérique, ait été brusquement interrompu dans ses recherches par les pouvoirs publics en 1974. Les investigations de Dimitri l’orientent rapidement vers un puissant industriel dont le brillant et sarcastique portrait qu’il en fait met au jour une «certaine France» et le pouvoir des lobbies.

Lauréat du Prix des Inrockuptibles 2020

En savoir plus

     
 

Marguerite de Jacky Durand (Folio)

Août 1939. Qui peut se douter de ce qui va se déchaîner, dévaster tant de vies ? Marguerite est à son bonheur, son mariage avec Pierre, son amour de jeunesse. Un mois de lune de miel dans leur petite maison de l’est de la France. Puis Pierre est mobilisé. Pour survivre dans la France occupée, Marguerite prend un emploi à l’usine. Elle doit affronter la solitude et la dureté d’un monde de plus en plus hostile. Mais elle découvre aussi, peu à peu, sa propre force, celle de l’amitié, et des émotions qui l’agitent. Lorsqu’elle rencontre Franz, un soldat allemand, toutes ses certitudes vacillent. Pourtant, quel que soit le prix à payer, Marguerite se veut maîtresse de sa vie, de son corps et de ses sentiments.

En savoir plus

     
 

Le Cousin Pons d'Honoré de Balzac (Folio classique)

Deux vieux garçons, Pons et Schmucke, vivent de leurs passions respectives : la musique pour l’un, la bonne chère et l’art pour l’autre. Car Sylvain Pons est un collectionneur averti. Mais il est aussi crédule, pathétique, ridicule. Ses cousins, chez qui il joue le pique-assiette, le méprisent tout en convoitant sa fortune ; sa concierge, la terrible Madame Cibot, le dorlote pour mieux le spolier.
Paru en 1847, Le Cousin Pons forme avec La Cousine Bette le diptyque des « parents pauvres » : avec une ironie féroce et un réalisme noir, Balzac achève La Comédie humaine sur le type du célibataire. Portrait de deux « casse-noisettes », deux marginaux inadaptés, impitoyable satire de la convoitise, musée imaginaire d’un Balzac « bricabracologiste », Le Cousin Pons est aussi un étrange et émouvant roman d’amitié.

En savoir plus

     
 

Florida d'Olivier Bourdeaut (Folio)

Depuis l’âge de sept ans, Elizabeth écume les podiums des concours de Mini Miss à travers les États-Unis. Un rêve ? Non, une obligation que lui impose sa mère. Pendant des années, son corps se retrouve exposé, admiré, jugé. Elizabeth n’est plus une petite fille, elle est devenue une bête à concours. Passé les succès des premières années, la compétition s’intensifie et les défaites se font plus amères. Jusqu’au jour où Elizabeth se révolte. Commence alors un long parcours de transformation où elle n’aura de cesse de se venger de sa mère et de son propre corps, qui deviendra le lieu de tous les excès.

À paraître le 12 mai 2022

En savoir plus

     
 

Fille de Camille Laurens (Folio)

FILLE, nom féminin
1. Personne de sexe féminin considérée par rapport à son père, à sa mère.
2. Enfant de sexe féminin.
3. (Vieilli.) Femme non mariée.
4. Prostituée.
Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. «Vous avez des enfants? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles», répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c’est toujours mieux qu’une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Être une fille, avoir une fille : comment faire? Que transmettre?
L’écriture de Camille Laurens atteint ici une maîtrise exceptionnelle qui restitue les mouvements intimes au sein des mutations sociales et met en lumière l’importance des mots dans la construction d’une vie.

Meilleur livre de l'année du magazine Lire 2020

En savoir plus - À paraître le 5 mai 2022

  • En Folio Histoire

 

Qu'est-ce que l'esclavage ? - Une histoire globale d'Olivier Grenouilleau

L’esclavage, chacun croit savoir ce que c’est, mais on évite souvent de le définir. Les cours pénales elles-mêmes statuent difficilement sur ses formes contemporaines, faute de définition juridique claire. Or, comment combattre l’esclavage si l’on ne tente pas de le caractériser ? Pour en cerner les contours, Olivier Grenouilleau se pose trois questions : pourquoi est-il donc si difficile de le définir ? Comment peut-on néanmoins y parvenir ? Comment les systèmes esclavagistes arrivent-ils à se reproduire et à durer ?
Plaçant la personne de l’esclave au coeur de son analyse, comparant l’esclavage aux autres formes d’exploitation de l’homme, il parcourt l’espace et le temps, depuis l’invention même de l’esclavage, au néolithique, jusqu’à nos jours. Associant exemples et analyses au service d’une approche globale, il s’inscrit, au-delà même de son sujet, dans de nouvelles manières de penser l’histoire.

En savoir plus

     
 

De la laïcité en France de Patrick Weil

« Après les attentats de 2015, la laïcité fut invoquée et convoquée. Dans les collèges et lycées du pays, les élèves furent rassemblés et des leçons de laïcité leur furent administrées. Après l’assassinat de Samuel Paty, les enseignants ont de nouveau été instruits d’informer leurs élèves sur la laïcité. Le drame est qu’ils se sentent tout autant démunis qu’il y a cinq ans, car la laïcité souffre d’une double ignorance. D’abord ceux qui lui sont attachés et sonnent parfois l’alarme, rendent sa défense impossible, faute d’arriver à la définir simplement et clairement. La laïcité, qui permet aux croyants et non croyants d’être libres et égaux en droit, est au cœur de l’identité française. De la Laïcité offre pour la première fois et pour tous les publics une définition et une explication fondées sur le droit et sur l’histoire. Son appropriation par le plus grand nombre des citoyens est le premier instrument de sa défense efficace et légitime. »

En savoir plus

  • En Folio Théâtre

Les Précieuses ridicules de Molière

Georges Dandin de Molière

Sganarelle de Molière

L'Étourdi de Molière

  • Livres audio «Écoutez lire»

       

Documentaire

Aux Éditions Gallimard Jeunesse

 

La guerre d'Algérie - Chronologies et récits de Jean-Michel Billioud, avec la collaboration d'Abderahmen Moumen et illustré par Jérôme Meyer-Bisch,

Cet ouvrage de référence vise à documenter et à raconter en bande dessinée l'histoire de la colonisation, de la guerre et de ses mémoires, dans toute sa complexité, à la lumière des recherches historiques les plus récentes.

De 1954 à 1962, l'Algérie et la France sont secouées par une guerre d'une extrême violence qui reste l'une des pages les plus douloureuses de l'histoire de la décolonisation. Soixante ans après l'indépendance de l'Algérie, ce conflit est encore très présent dans toutes le mémoires et les blessures demeurent profondes des deux côtés de la Méditerranée. Le travail des historiens et des enseignants et le talent des écrivains et des cinéastes permettent aujourd'hui d'affronter ce passé difficile dans le respect de toutes les consciences et de se tourner vers l'avenir, notamment celui de la jeunesse.

Divisé en 3 parties (avant, pendant et après la guerre), cet album propose en alternance 12 chronologies pour avoir des repères et 12 récits en bande dessinée. Chaque chronologie expose, pour chaque période, les grandes dates de l’histoire de l’Algérie sur une flèche du temps, accompagnée des portraits de deux personnages historiques et d'une notion-clé (colonisation, citoyenneté, nationalisme, putch d’Alger…). Les récits racontent le rôle des acteurs de cette guerre (soldats français et algériens, appelés du contingent, pieds-noirs, harkis, juifs d’Algérie, membres du FLN, porteurs de valise…) et permettent d’appréhender la pluralité des points de vue.

En savoir plus - Feuilleter les premières pages - Lire l'interview d'Abderahmen Moumen

     
 

Le consentement, on en parle ? - Un livre sur la liberté, le droit de choisir et de dire non de Justin Hancock et illustré par Fuchsia MacAree

Un guide pour tout comprendre sur le consentement et faire des choix au quotidien sans nuire à autrui.

Le consentement, c'est bien plus que dire «oui» ou «non». Il s'agit de découvrir ce qui est bon pour soi, de décider ce qu'on veut vraiment et d'utiliser ce pouvoir incroyable de choisir! C'est aussi respecter le choix des autres. C'est une affaire de liberté! Alors, on en parle? Choisir une pizza au restau ou un film au cinéma, exprimer librement ce qui nous plaît (ou pas), décider quelles pratiques sexuelles adopter, c'est compliqué. Dans ce livre, vous trouverez plein de conseils pour apprendre à réfléchir sur soi, sur les autres et à intégrer le consentement au cœur de votre vie.

En savoir plus

     

La mode en questions de Juliette Ihler et illustré par Charlotte Molas

Un essai et un beau livre à destination des adolescents pour comprendre et questionner la mode.

Dans cet ouvrage plein d’humour et surtout sans tabou, Juliette Ihler et Charlotte Molas passent en revue l’historique, la diversité et les idéologies d’une des industries les plus puissantes au monde pour enfin la mettre à nu. Au travers de textes philosophiques accessibles et documentés, accompagnés de superbes illustrations pétillantes et colorées, elles reviennent sur les personnages, les événements, les tendances et les périodes les plus importants de l’histoire de la mode. En trois grandes parties, elles répondront à toutes les questions que peuvent se poser les adolescents : D’où vient la mode ?, Pourquoi la mode ? Où en est la mode ?

En savoir plus - Feuilleter les premières pages

     
 

La force des discours de Jean Bulot, Aurélie Luneau et illustré par Vincent Bergier

Quand la prise de parole d’hommes et de femmes marque l’histoire du monde.

Chacun de ces vingt discours ont influencé leur époque et sont inscrits dans la mémoire collective. Des hommes et des femmes issus du monde politique ou de la société civile, par leurs mots, ont appelé à la résistance, défendu la paix (Jean Jaurès, Yitzhak Rabin, Dominique de Villepin...), cru en un monde plus juste et plus égalitaire (Martin Luther King, Nelson Mandela, Panti Bliss...), se sont battu ou se battent pour un avenir meilleur et respectueux de la planète (Greta Thunberg). Chaque discours est abordé en trois temps. « Les jours d’avant » présente le contexte avec ses enjeux et l’orateur. « Le jour même », sous la forme de bande dessinée, restitue les mots et les phrases essentielles du discours. Enfin, « Les jours d’après » en analyse les retombées immédiates et plus lointaines. Des mots-clés, de chiffres, des chronologies prolongent la lecture.

De nombreuses ressources sont disponibles à la fin de l'ouvrage pour approfondir chaque discours.

En savoir plus