Accueil > Toute l'actualité > Proust comme vous ne l'avez jamais lu !

Proust comme vous ne l'avez jamais lu !

> Toute l'actualité
Un siècle après la disparition de Marcel Proust, découvrez nos éditions de ses ouvrages pour le lycée, ainsi que les livres et l'exposition lui rendant hommage.


Folio classique

     
 

Nouveauté

Proust-Monde. Quand les écrivains étrangers lisent Proust de Collectif

Un siècle après sa mort, Proust n’a jamais été autant lu, traduit, commenté. Pourquoi lui ? Pourquoi cet auteur qui semble si français est-il mondialement connu et reconnu ? Pour le comprendre, nous avons choisi de décentrer notre regard, en réunissant quatre-vingt trois textes d’auteurs étrangers qui ont lu Proust, en français ou en traduction. Qui l’ont admiré ou envié, qui s’en sont inspiré ou qui ne l’ont pas compris, tout autour du globe. Du Japon au Brésil, de la Chine à la Catalogne, on lit Proust partout, dans toutes les langues.

En savoir plus

     
 

À la recherche du temps perdu I - Du côté de chez Swann de Marcel Proust

Le Narrateur se souvient de l’enfant qu’il fut. L’attente du baiser maternel du soir, les déjeuners du dimanche chez tante Léonie, les cadeaux de la grand-mère. Il est fasciné par M. Swann, un ami de ses parents, amoureux fou d’une femme qui aime tout le monde sauf lui. Il tombe amoureux de sa fille, Gilberte, qui ne le rendra pas plus heureux. A travers ces scènes de vies – intimes ou mondaines, tragiques ou comiques – passent des impressions, des parfums, des visions. Des nymphéas à la surface d’une rivière, une madeleine oubliée dans une tasse de thé, des catleyas dans les cheveux d’une femme aimée, une bille d’agate offerte en gage d’amitié... Mais, une fois adulte, comment demeurer cet enfant émerveillé dans un monde que l’on ne reconnait plus, où l’amour est souffrance, où le désir est jalousie, où « le souvenir d’une certaine image n’est que le regret d’un certain instant » ?

En savoir plus

     
 

À la recherche du temps perdu II - À l'ombre des jeunes filles en fleurs de Marcel Proust

Enfin le Narrateur fréquente les Swann ! Mais sa relation avec leur fille Gilberte le déçoit. Il finira par oublier ce grand amour d’enfance à mesure qu’il se grise d’une adolescence parisienne : dîners familiaux et mondains découverte émerveillée du théâtre... Mais voilà qu’il est temps de quitter Paris pour une saison d’été sur la côte normande à Balbec (le premier voyage sans « maman »). Derrière ses vitres d’aquarium le Grand-Hôtel abrite la société parisienne en villégiature. Et voici que Balbec a aussi ses Guermantes : Robert de Saint-Loup qui deviendra le grand ami du Narrateur et son oncle le fascinant baron de Charlus. Sur la plage émerge un groupe de jeunes filles « telles une bande de mouettes ». L’une d’elles se détache aux yeux du jeune homme : Albertine. C’est le début d’une attirance d’adulte. Mais pour peu qu’on tente de l’embrasser la voici envolée. La pluie arrive. Balbec se vide. Fin de saison. Jusqu’au prochain été – qui sait dans la même chambre ?

En savoir plus

     
 

À la recherche du temps perdu III - Le Côté de Guermantes de Marcel Proust

Le Côté de Guermantes est le témoignage mélancolique d’une époque en transition, qui court à la guerre de 1914. Le spectre de l’affaire Dreyfus plane sur tout le roman et en divise les acteurs. La lucidité et le pessimiste de Proust s’y expriment avec vigueur. Dénonçant le règne des apparences, le romancier met son extraordinaire talent d’observateur au service d’une satire sociale. Il fait de l’ironie une arme de combat, et de la méchanceté un art. Le Côté de Guermantes est le roman le plus drôle de toute la Recherche. Il est aussi le plus sombre : s’y jouent la maladie de la grand-mère du Narrateur, et celle de Swann. Mais par-dessus tout, c’est l’émerveillement devant le mouvement de la vie qui emporte le Narrateur et son lecteur.

En savoir plus

     
 

À la recherche du temps perdu IV - Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust

1898 : en pleine affaire Dreyfus, le Paris fin-de-siècle se divise ; mais c’est un tout autre enjeu qui se trame dans la cour d’un hôtel particulier. La parade amoureuse de Charlus et Jupien — un bourdon autour d’une fleur — révèle au Narrateur la « race maudite » des « hommes-femmes », survivants de Sodome et Gomorrhe. Narrateur et lecteurs deviennent voyeurs. Ainsi, dans cette après-midi printanière, nous sommes bien loin du charme bucolique de Combray et des intermittences du cœur : l’âge adulte et le trouble des désirs émergent brutalement.
Dernier volume publié du vivant de Proust, Sodome et Gomorrhe est une prouesse de lucidité, d’audace et de modernité sur la société et sur l’individu. Progrès techniques et troubles du genre annoncent un monde nouveau, qui est déjà le nôtre.

En savoir plus

     
 

Nouveauté

À la recherche du temps perdu V - La Prisonnière de Marcel Proust

Dans ce magnifique roman introspectif paru en 1923, Proust développe magistralement sa vision de la jalousie, corollaire nécessaire de l’amour. Cet extraordinaire huis-clos est le récit d’une passion démesurée, qui se dévore elle-même. La Prisonnière offre l’une des plus belles réflexions de la littérature sur l’impossibilité de l’amour, pourtant éternellement recommencé.

En savoir plus

     
 

À la recherche du temps perdu VI - Albertine disparue de Marcel Proust

«Mademoiselle Albertine est partie !» Comme la souffrance va plus loin en psychologie que la psychologie ! Il y a un instant, en train de m'analyser, j'avais cru que cette séparation sans s'être revus était justement ce que je désirais, et comparant la médiocrité des plaisirs que me donnait Albertine à la richesse des désirs qu'elle me privait de réaliser, je m'étais trouvé subtil, j'avais conclu que je ne voulais plus la voir, que je ne l'aimais plus. Mais ces mots : «Mademoiselle Albertine est partie» venaient de produire dans mon cœur une souffrance telle que je sentais que je ne pourrais pas y résister plus longtemps. Ainsi ce que j'avais cru n'être rien pour moi, c'était tout simplement toute ma vie.

En savoir plus

     
 

À la recherche du temps perdu VII - Le Temps retrouvé de Marcel Proust (Agrégation 2023)

Roman totalisant, éblouissante synthèse de la théorie proustienne du Temps et de l’art, Le Temps retrouvé est aussi un remarquable essai de micro-histoire de la Première Guerre mondiale vue de Paris. Faisant un sort au monde d’hier, Proust donne du sens au monde de demain.

En savoir plus

     

Folio

 

Nouveauté

Marcel Proust. Biographie, tome I de Jean-Yves Tadié

Il s’agit de montrer en quoi l’individu est d’abord un type : l’enfant d’une famille bourgeoise, l’élève de Condorcet, celui de Sciences-Po, l’asthmatique, le « jeune poète » qui envoie plus de lettres qu’il n’en reçoit, le curiste aux bains de mer. Qu’est-ce qu’être écrivain en 1890, ou homosexuel, ou malade, ou médecin ? Puis vient le moment où le grand artiste cesse d’être un type et, irrémédiablement différent, échappe à l’histoire et aux structures.
Il y a dans cet ouvrage tout ce qu’on peut savoir de Proust, tout ce qu’il est utile de savoir pour comprendre sa personne et son œuvre, non les infinis détails de vingt et un volumes de lettres. La biographie d’un grand écrivain n’est pas celle d’un homme du monde, ou d’un pervers, ou d’un malade : c’est celle d’un homme qui tire sa grandeur de ce qu’il écrit, parce qu’il lui a tout sacrifié.

En savoir plus

     
 

Nouveauté

Marcel Proust. Biographie, tome II de Jean-Yves Tadié

Proust s’est montré curieux de la vie des écrivains et des artistes qu’il aimait, interrogeant sur ses contemporains ou lisant des biographies, des correspondances, de Balzac et Ruskin à Musset et Sainte-Beuve. Il a lui-même fait comprendre une fonction de la biographie : dire « pourquoi ? », « comment ? », et pas seulement « quoi ? ». Il ne s’agit plus de description, mais d’expérience intérieure, celle qui sera transformée en littérature et en personnages de roman. La biographie ne raconte pas « un vague roman tout préfabriqué », mais la source du roman, ce qui l’a rendu possible. Elle donne forme à l’informe, unité à la diversité, sens à l’apparence. Elle réentend la voix qui n’est plus, et redonne vie à ce genre disparu, le dialogue des morts – qui est un dialogue avec les vivants.

En savoir plus

     
 

Nouveauté

Proust, prix Goncourt. Une émeute littéraire de Thierry Laget

10 décembre 1919 : le prix Goncourt est attribué à Marcel Proust pour À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Aussitôt éclate un tonnerre de protestations. Proust est vilipendé dans la presse, injurié, menacé. Son tort ? Être riche et mondain, trop âgé, ne pas avoir fait la guerre, ne pas raconter la vie dans les tranchées. Ressuscitant le temps perdu, l’écrivain a dédaigné le temps présent. S’appuyant sur des documents inédits, Thierry Laget fait le récit virtuose et réjouissant d’un moment charnière de la vie littéraire française.

En savoir plus

     

Folio 2€

     
 

La fin de la jalousie et autres nouvelles de Marcel Proust

Profondément épris de la belle Françoise Seaune, Honoré de Tenvres s'émeut sans cesse de cet incroyable amour. Jusqu'au jour où on lui dit qu'elle a la réputation d'être une femme facile. Bouleversé, il découvre brutalement les tourments de la jalousie… Mondains, voluptueux et cruels, les personnages de ces nouvelles de Proust virevoltent avec un raffinement qui annonce les héros d'À la recherche du temps perdu.

En savoir plus

     
 

L'affaire Lemoine de Marcel Proust

Sombre histoire d'extorsion de fonds, L'affaire Lemoine met en scène un célèbre diamantaire trop crédule aux prises avec un ingénieur électricien aussi malin que malhonnête. Par jeu, Marcel Proust en retrace les méandres en imitant le style de Balzac, Flaubert, les frères Goncourt ou le duc de Saint-Simon. Quand l'auteur d'À la recherche du temps perdu s'amuse à pasticher d'autres écrivains pour le plus grand bonheur du lecteur…

En savoir plus

     
 

Journées de lecture de Marcel Proust

Texte antérieur à l’écriture de la Recherche, Journées de lecture fut composé, dans sa première version, comme une préface à un ouvrage de l’auteur anglais John Ruskin. Y éclot toutefois une poétique infiniment singulière, Marcel Proust esquissant là sa propre conception de l’expérience de lecture, et avec elle, déjà, de celle du temps qui passe.

En savoir plus

     

Exposition

  • Marcel Proust - La fabrique de l’œuvre. Bibliothèque nationale de France. Jusqu'au 22 janvier 2023

À l’occasion du centième anniversaire de la mort de Marcel Proust, la BnF propose une exposition conçue comme une véritable traversée d’À la recherche du temps perdu. Conduisant le visiteur à travers les étapes de la composition du roman, elle raconte la fabrique de l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature à travers près de 370 documents – manuscrits, tableaux, photographies, objets, costumes –, issus de l’exceptionnel fonds Proust de la Bibliothèque et d’autres collections publiques ou privées.

En savoir plus

La Minute Culture

Ne manquez pas l’hommage à Marcel Proust dans la Minute Culture ! Rendez-vous dès maintenant dans les stories Instagram du compte Folio.